inseadima

Bienvenue Invité sur INSEA DIMA.

Actualité de l’ Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée {INSEA}.


jsf ou struts debat voulez vous bien prendre part!

inseadima :: I N S E A :: Options :: Informatique :: Etude :: JAVA & J2EE :: J2EE :: J2EE

Aller en bas

struts ou jsf ou autres

57% 57% 
[ 4 ]
43% 43% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

jsf ou struts debat voulez vous bien prendre part!

Message par ibn_adam le Lun 15 Jan 2007 - 15:13

cheers salamou3alikoum
j'ouvre un debat sur ce forum autour de struts et jsf :
recement sortie jsf est le standard cherie de sun
bien que struts assez agé a pris sa place aupres de boite de developement et des developeurs.
tous les deux implemente le modele MVC.
jsf orienté composant (ressenblesse avec swing) (voir les composant jsf)
struts orienté controleur (il est dis lourd) mais bon on a la validation coté client (validator),....
lmohime chaqu'un entends parler et a sa propre idée.
commençons le debat!
on aimerai des retours d'experiences,les tbrgigs (on a dis que ),tous.
ne soyez pas timide.
ecrivez qlq chose
cheers salam;

ibn_adam
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: jsf ou struts debat voulez vous bien prendre part!

Message par r.benham le Mar 16 Jan 2007 - 15:35

de ma part j'utilise struts vu sa stabilité et l'important retour d'expérience qu'on trouve en googlant un peu.
jsf, j'en ai une toute petite idée, mais puisque ce framework est encore jeune je préfère le laisser mûrir un peu.
pour info struts 2.0.1 et sorti en version bêta, donc il n'a pas cesser d'évoluer.

r.benham
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Struts sera-t-il bientôt balayé par JSF?

Message par s.souhail le Jeu 15 Mar 2007 - 15:53

Selon Sami Jaber, architecte chez Valtech, des événements majeurs
ayant récemment eu lieu dans le monde Java remettent en question
l'avenir des framework de présentation JSP. Struts sera-t-il bientôt
balayé par JSF? Il y a de très fortes chances

Une histoire de fou

L'histoire des mutations technologiques liées aux serveurs d'application web pourrait faire l'objet d'un roman, tellement elle est ponctuée d'événements et de rebondissements en tous genres.

Tout a commencé pendant les années 96-97. Alors que Microsoft distribuait les premières versions de son gestionnaire de pages dynamique ASP (Active Server Pages) sous IIS 3, Sun dévoilait ce qui allait devenir sa futur plateforme web à base de servlets.

Dans la pratique, les servlets n'ont jamais réellement pris leur envol car elles souffraient de nombreuses lacunes, notamment de l'absence de séparation entre traitements et présentation. Les servlets ont souvent été réservées aux développeurs, et rares sont les projets qui se sont aventurés sur des développements complexes basés uniquement sur des servlets.

Toujours dans cette même période, Sun s'est rapidement aperçu que le monde du web avait un penchant beaucoup plus prononcé pour les technologies de scripting faisant la part belle au mélange entre code dynamique et balises HTML. Les ASP/PHP étaient alors plébiscités, et seule une évolution rapide de la technologie servlets aurait pu la sortir de l'isolement dans lequel elle s'était installée.

Un an plus tard, les premières JSP (Java Server Pages) faisaient leur apparition. Les JSP sont le pendant des ASP dans le monde Java. Ils apportent une solution à la plupart des problèmes posés par les servlets, mais comportent également un certain nombre de défauts liés à la présence de code Java dans les pages web.

Alors qu'on aurait pu croire à un arrêt de la surenchère sur le front des technologies web, la communauté Java s'est très vite penchée sur le cas JSP. C'est ainsi que sont apparues les premières bribes de l'actuel paradigme MVC (Modèle Vue Contrôleur), dont l'objectif principal a été d'extraire la logique de traitement (code Java) contenu dans les pages HTML.

Dans la pratique, le modèle MVC se base sur des classes spécialisées appelées «contrôleurs», dont le rôle est d'enrichir un modèle objet, lequel sera chargé d'alimenter des pages JSP épurées ainsi de toute logique fonctionnelle.

Entre-temps, un certain Microsoft, décidé à laver l'affront infligé par les JSP, s'est lancé dans une bataille effrénée pour contrer Sun sur le marché des plateformes d'entreprise avec .NET. L'éditeur n'empruntera pas le chemin du modèle MVC qu'il jugera trop complexe. Il s'empresse alors de sortir de sa boîte magique le framework ASP.NET, basé sur les WebForms totalement orientés sur la notion de composants graphiques.

Il n'en fallait pas plus à Sun, décidé à rattraper son retard avec une alternative au modèle MVC encore plus séduisante, beaucoup plus structurante et toujours plus complexe: les Java Server Faces.

Là où la plateforme Microsoft aura connu deux évolutions majeures - ASP vers ASP.NET -, Java en aura connu quatre - Servlets -> JSP -> MVC -> JSF. Mais que sont les JSF au juste?







Qu'est-ce que JSF?

Tout comme les WebForms de
Microsoft, les JSF fournissent un modèle de développement totalement
événementiel et orienté composant. Ces deux frameworks puisent leur
inspiration dans la programmation classique client/serveur dont ils
cherchent à se rapprocher au maximum.


Java Server Faces est un framework pour la conception d'interfaces graphiques web en Java. JSF s'attache à:
  • faciliter l'écriture d'interface à partir d'une bibliothèque de contrôles
  • gérer automatiquement l'état HTTP entre client et serveur (en cas de Postback par exemple)
  • fournir un modèle simple pour la gestion des événements côté client et coté serveur
  • autoriser les créations ou l'enrichissement de composants graphiques utilisateur (custom)




    Plus généralement, JSF établit une norme par le biais d'API, dont
    le rôle est de fournir aux développeurs une large palette d'outils leur
    permettant d'implémenter des applications HTML en respectant un modèle
    basé sur des composants graphiques (tableaux, calendrier,
    palettes,...).


    Chaque composant réagit à un ensemble d'événements (click,
    changement de texte, ...) et l'utilisateur peut de manière très simple
    implémenter lui-même des composants complexes sur la base d'objets
    existants. Le code de la figure A illustre une page JSP basée sur le framework JSF.





    Figure A






    Comme vous pouvez le constater, une page JSF est constituée de
    balises personnalisées (custom tags) qui définissent chacune un
    ensemble de composants graphiques: les Faces. Chaque balise est traitée
    par le serveur qui se charge d'invoquer si nécessaire les événements
    liés à chaque contrôle et d'effectuer le rendu final en HTML (phase de
    rendering). C'est en ce sens que JSF est tout à fait comparable à une
    application client/serveur traditionnel. Avec JSF, un développeur doit
    être en mesure de concevoir une application web de la même manière
    qu'une application traditionnelle et ce, indépendamment du socle ou de
    l'architecture technique sur lequel il s'appuie (http, ...).




    Figure B






    La figure B vous montre la représentation mémoire d'une page
    JSF une fois traitée par le serveur. Celui-ci reconstitue entièrement
    l'ensemble des éléments de la page à partir du flux http et met à
    disposition de l'utilisateur un arbre de contrôles. L'utilisateur
    navigue ensuite dans l'arbre des contrôles un peu à la manière d'un
    fichier XML avec Xpath, et peut modifier dynamiquement le rendu d'une
    page par un simple appel d'API. Pour mettre en oeuvre toute cette
    mécanique au dessus du protocole http sans état, les JSF ont dû
    s'appuyer sur des mécanismes assez complexes illustrés dans la figure C.





    Figure C






    Au vu du code précédent et de la mécanique générale, vous aurez
    remarqué que le modèle JSF ne s'apparente en aucun cas au modèle MVC,
    qui occulte des notions telles que la gestion d'événement ou encore
    l'approche par composant graphique. Malgré tout, certains aspect tels
    que le M du MVC (le modèle objet) ou la structure navigationnelle
    continueront à préexister dans le monde JSF.



    Mais de là à penser qu'un outil permettra de traduire
    automatiquement les pages Struts en JSF, il n'y a qu'un pas que nous
    nous refusons de franchir. Pourtant le leader de la spécification JSF,
    Craig Mac, à travers un message adressé à la liste de diffusion
    struts-dev, promet de faire migrer une grande partie des applications
    Struts à l'aide d'un outil en cours de développement. Qui y a t-il de
    vrai dans tout cela?
  • avatar
    s.souhail
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 1053
    Localisation : Île-de-France (Nanterre)
    Date d'inscription : 23/10/2006

    http://www.inseadima.com

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: jsf ou struts debat voulez vous bien prendre part!

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

    inseadima :: I N S E A :: Options :: Informatique :: Etude :: JAVA & J2EE :: J2EE :: J2EE

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum